Loulou et Louloute découvrent le monde

Loulou et Louloute découvrent le monde

De San Francisco à Las Vegas - USA

 

 

 

 

bébé usafinal.jpg

 

 

 

 

Durant l'été 2015, pour la première fois de notre vie (et surement pas la dernière  ) nous sommes partis aux USA. Pour ce voyage de 18 jours, nous sommes passés par une agence allemande, faszination-fernweh. Sarah, qui parle parfaitement l'allemand, s'est chargée de la mise en place du voyage avec l'agence. Ce qui nous a persuadés de choisir cette entreprise est le fait que chaque voyage est totalement personnalisable. En effet, en plus de vouloir visiter ce pays, nous voulions aussi aller à un évènement sportif se déroulant à Los Angeles, les CrossFit Games. Du coup, l'agence a customisé notre voyage de sorte que nous puissions visiter un maximum d'endroits (villes et parcs nationaux) et rester quelques jours à L.A pour cette compétition sportive.

 

 

Avant de rentrer dans l'aventure avec ce récit, voici ce que nous avions dans notre forfait :

  • Aller / retour avec British Airways. Francfort - Londres - San Francisco / Las Vegas - Londres - Francfort
  • 9 hôtels différents (parfois avec petit déjeuner).
  • Une voiture de location avec kilométrage illimité.

Il était possible aussi de réserver des excursions ou spectacles directement avec l'agence, chose que nous n'avons pas faite. Notre itinéraire était le suivant :

San Francisco - Pismo Beach - Los Angeles - San Diego - Grand Canyon - Monument Valley - Lake Powell - Bryce Canyon - Zion National Park - Las Vegas.

 

Voici donc un gros voyage à résumer.

Attachez vos ceintures, éteignez vos téléphones portables et laissez vous guider vers le pays qui fait tant rêver, les États Unis D'Amérique !

 

 


 San Francisco

 

 

SanFranbaniere.jpg

 

 

 

 

 

 

Jour 1 : Arrivée à San Francisco.

 

Après un agréable vol de dix heures, nous arrivons enfin sur le territoire américain. San Francisco, nous voilà ! Nous perdons une heure au niveau des contrôles à l'aéroport (des centaines de touristes, huit guichets ouverts) puis nous sortons enfin à l'air libre ! Nous prenons le métro "BART" qui relie l'aéroport à la ville. Trente-cinq minutes de voyages et nous descendons à l'arrêt le plus proche de notre hôtel. 
Notre hôtel se situe non loin d’Union Square, sur Powell Street, l'une des rues les plus célèbres de San Francisco. Utilisée dans de nombreux films, cette rue est devenue un emblème de la ville grâce à son cable car, sorte de tramway qui gravit les côtes à l'aide d'une remontée mécanique via des chaines placées sous terre, dans la route. En sortant de la station de métro, nous sommes subjugués par le nombre de personnes dans les rues. Il y a du monde partout; une foule de touristes s'agglutine devant l'entrée du cable car et quelques musiciens jouent ici et là. Nous y sommes, l'Amérique ! Notre hôtel se trouve à une centaine de mètres en hauteur sur la rue. Nous grimpons donc, ça brule les mollets.



 

San01.jpg

Le fameu "Cable Car", gravissant les côtes de Powell Street.

 

 

Nous dormons deux nuits à l'hôtel "The Cartwright Hotel". Sympathique endroit, sobre et distingué. Notre chambre n'est pas très spacieuse, mais suffisante pour y dormir. La réception, elle, est très jolie : petite cheminée, bibliothèque, gros fauteuils, lampes murales diffusant une agréable couleur rendant l'atmosphère très chaleureuse.

Après avoir posé nos bagages, nous sortons nous balader dans les rues, levant les yeux au ciel pour contempler les différents buildings qui dominent la vue. Nous mangeons dans un diner tout près de notre hôtel. Premier burger sur le sol américain !

La nuit tombe, nous allons nous coucher. Nous sommes éveillés depuis vingt-six heures et il est difficile de garder les yeux ouverts. Demain, une visite de la ville s'impose, nous devons être en forme

 

 

 

 

 

San02.jpg

La nuit tombe mais les rues ne désemplissent pas.

 

 

 


 

 

Jour 2 : Visite de San Francisco.

 

 

Petit déjeuner dans un autre diner à quelques mètres de notre hôtel, le Sears Fine Food. Sarah prend une grosse omelette et moi j'ai le droit à des pancakes (absolument délicieux!), oeufs, bacons et saucisses. Je suis rassasié.

Nous remontons Powell Street à pieds. Nous voulions prendre le cable car mais des dizaines de touristes attendent leur tour. Du coup, on se sert de nos jambes et ça nous fera digérer cet énorme petit déjeuner. Arrivés en haut de Powell Street, nous contemplons la vue. Des grattes-ciels culminent à l'horizon. Les routes sont étonnamment droites et continuent ainsi sur des kilomètres. Nous traversons une partie de China Town. Nous ne voulons pas trop nous aventurer ici, car nous préférons garder cette partie de la visite pour demain. Au loin, nous apercevons la rue en zigzag de Lombard Street. Fameuse rue parsemée de virages et entourée de fleurs. Puis nous passons à travers un quartier italien dans lequel des drapeaux aux couleurs de l'Italie flottent un peu partout. Nous voulons aller au Fisherman's Wharf, endroit populaire près des quais d'embarcation pour les excursions telles Alcatraz. Nous sommes un peu perdus. Un coup d'oeil sur notre plan, et nous décidons de suivre une longue rue qui nous emmène directement à l'endroit voulu.

 

 

 

 

sf01.jpg

Le dénivelé fait peut-être mal aux mollets mais la vue en vaut la peine.

 

 

 

 

 

fisher.jpg
Ici, nombreux sont les restaurants proposant du poisson et des fruits de mer.

 

 

 

 

 

Fisherman's Wharf (quai des pêcheurs) est un quartier très prisé des touristes, car on peut y trouver de nombreux musées, restaurants et on peut aussi y apercevoir de lions de mer prendre des bains de soleil à quelques dizaines de mètres des côtes. Nous reviendrons visiter les lieux un peu plus tard. Pour le moment, nous attendons notre navette maritime qui doit nous emmener sur Alcatraz. Trente minutes d'attente sous 35° puis nous embarquons dans le ferry. Au bout de quinze minutes, nous arrivons sur le rocher.

 

 

 

 

San03.jpg

San Francisco vu du bateau. Notre ferry et la mythique prison D'Alcatraz.

 

 

 

Pour cette visite, nous décidons de prendre un audioguide et de suivre l'itinéraire prévu. Il y a beaucoup de monde et nous devons parfois slalomer entre les gens pour pouvoir accéder aux endroits que l'audioguide nous demande d'atteindre. Mais à part ça, c'est passionnant. Nous marchons à travers les cellules, j'ai l'impression d'être dans le film "Rock". Des histoires d'évasions et de rébellions nous sont racontées. Douches, bibliothèque, réfectoire, postes de sécurité, tout y passe. La visite dure environ une heure.

Puis nous nous baladons sur l'île. Une exposition de photos se trouve dans l'un des bâtiments. Des clichés de personnes incarcérées dans les prisons américaines, avec à côté de leurs portraits, un texte expliquant la raison de leur incarcération. Certains font froid dans le dos. Quelques graphiques sont aussi présents et montrent l'évolution de la population carcérale aux USA.

Il est temps de reprendre notre navette et de retourner sur la côte.

 

 

 

 

 

alc.jpg
"The Rock", le confort des cellules, le couloir principale et Sarah en prison :)

 

 

 

 

 

Cette visite nous a ouvert l'appétit. On va au Hard Rock Cafe  où l'on dévore un super burger puis on se balade au Pier 39.  L'endroit est vraiment top. Nous marchons sur un énorme quai tout en bois sur lequel se trouve toute sorte de commerce. Restaurants, boutiques en tout genre, il y a aussi un spectacle de magie au centre d'une place. Nous nous arrêtons pour profiter du show. Le magicien qui se prénomme Ottis demande à un spectateur un billet de 20 dollars qu'il fait signer et qu'il place dans un ballon de baudruche. Malheureusement, aujourd'hui, il y a beaucoup de vent. Je vous laisse deviner la suite : Ottis lâche par mégarde son ballon qui s'envole dans les airs, passe au-dessus des bâtiments et finit sa course au large dans l'océan... Le magicien à l'air totalement désemparé et mets une dizaine de secondes à réagir. Je ne peux m'empêcher d'exploser de rire Rigolant

Nous passons ensuite devant plusieurs lions de mer qui font bronzette au soleil, sur des plateformes flottantes. C'est la première fois de ma vie que je vois ces animaux et surtout, si près d'un milieu urbain.

 

 

 

 

pier.jpg

Le quai en bois à Pier 39.

 

 

 

 

 

lion.jpg

Il fait bon au soleil!

 

 

 

 

Nous quittons ce quartier et longeons l'océan. Quelques plages s'offrent à nous et nous décidons d'aller jusqu'à Marina Green, où se trouve une salle de CrossFit (que nous trouverons pas) que nous voulons visiter. Nous marchons une trentaine de minutes et nous arrivons dans un quartier splendide. D'un côté, de belles maisons au style victorien, de l'autre côté, de grands espaces verts se terminant sur l'océan. Ici, nous croisons plus de gens en vélos et en train de courir que de voitures. Nous tombons sur une salle de sport extérieur. Il y a tout pour s'amuser ici : Box de différentes hauteurs, barres parallèles, barres à tractions, anneaux de gymnastique et le tout en parfait état! Pas de graffitis, pas de débris de verre au sol. Je veux rester ici!

 

 

 

 

 

sport.jpg
La salle de sport extérieur. Le rêve :)

 

 

On continue de marcher jusqu'à Crissy field où l'on contemple le Golden Gate Bridge qui disparait peu à peu dans la brume. Des kitesurfeurs défient les vagues sur l'océan pacifique et autour de nous les gens continuent de se dépenser dans divers sports. La journée touche à sa fin et nous finissons à CrossFit San Francisco pour une petite visite de la box (box est le nom donné aux salles de CrossFit).

La journée a été longue et très plaisante. Nous avons marché une dizaine de kilomètres et nous sommes rincés. Nous nous couchons tôt afin de pouvoir profiter de notre dernière mâtinée à San Francisco.

 

 

 



Bridge.jpg

Le Golden Gate Bridge vu de Crissy Field.

 

 

 

 

 

Bat.jpg

Palace of fine arts thearter.

 

 

 

 

 

 

 

CFSF.jpg

Au San Francisco CrossFit :)

 

 

 


 

Jour 3 : Bonjour Pismo Beach.

 

Hier nous avions dégusté un délicieux petit déjeuner, nous ne voulons pas quitter San Francisco sans goûter une nouvelle fois aux pancakes proposés au Sears Fine Food

Après avoir englouti notre repas, direction Chinatown pour une petite visite du quartier chinois le plus ancien d'Amérique du Nord. Fondé vers les années 1848, le Chinatown de San Francisco est la plus grande communauté chinoise hors Asie.

L'entrée du quartier est démarquée par la Dragon Gate, porte sur laquelle plusieurs dragons dominent. L'intérieur des rues ressemble à s'y méprendre à la Chine. Des lampadaires aux toits des maisons, des boutiques de bibelots aux marchands de fruits et légumes, des salons de thé aux cabinets de médecines traditionnelles... Nous rentrons dans divers magasins vendant toutes sortes d'objets de décorations aussi inutiles que bizarres.

Voilà, plus besoin d'aller en Chine maintenant, je me sens assez dépaysé ici Sourire

 

 

 

 

 

dragon.jpg

The Dragon Gate.

 

 

 

china.jpg

Petit aperçu de Chinatown.

 

 

 

 

Après une marche de deux heures dans Chinatown, nous retournons à notre hôtel où nous prenons un taxi qui nous emmène à l'aéroport. Trente minutes plus tard, nous attendons dans la file d'attente d'une compagnie de location de voitures. À la base, nous devions recevoir une Toyota Corolla, mais la femme qui nous a reçus a su se montrer persuasive et a réussi à nous louer une voiture plus chère (en nous assurant que la Corolla serait trop petite et qu'il fallait à tout prix être prudent dans Los Angeles si nos bagages étaient visibles par la fenêtre, d'où l'importance d'avoir un grand coffre... bref, elle nous a eu.), une Nissan Sentra. 

 

 


 

 

 

 

voiture.jpg

Notre voiture à Monument Valley.

 

 

 

 

 

Nous prenons la route pour Los Angeles ! Pour ne pas faire les 600 km qui séparent les deux villes d'un coup, nous avons une escale à Pismo Beach. Automatique, la voiture est facile à prendre en main. Les autoroutes américaines sont larges et il est possible de rouler sur la même voie tout le temps puisqu'on peut doubler par la gauche et par la droite. Mais dix minutes après être parti, une voiture devant moi perd un petit bidon en plastique. Il m'est impossible de l'éviter et je roule dessus. Il se bloque sous la voiture et reste coincé. Ça commence bien ! Nous sortons donc à la première sortie et arrivons dans un petit quartier. Avec l'aide d'un passant qui parle français, je dégage le bidon et nous repartons. Cette fois-ci, prudence !

 

Après deux heures de route, nous arrêtons dans une petite ville perdue au milieu de champs pour manger quelque chose et acheter quelques fruits. Nous sommes à Gonzales, ville 100% Mexicaine ! Que ce soit les passants que nous croisons ou bien les magasins, tout respire le Mexique ! Nous mangeons deux burritos dans une boulangerie puis nous repartons.

À partir d'ici, le paysage change. Nous traversons de jolies plaines désertiques, la température extérieure est de 37°. Nous passons à travers des montagnes plongées dans le brouillard puis nous arrivons à proximité de l'océan que nous longeons jusqu'à notre arrivée.

 

 

 

 

 

 

Topismo.jpg

Quelques paysages désertiques, montagneux et voilà enfin l'océan!

 

 

 

 

 

 

Après 3 heures de route, nous voilà à Pismo Beach, petite ville de 8000 habitants collée à l'océan pacifique. Nous allons d'abord déposer nos bagages à notre hôtel, un Quality Inn. Ce n'est pas le grand luxe, mais bien mieux qu'un hôtel de passage comme on en trouve beaucoup ici aux bords des routes. Il y a une piscine à l'extérieur qui ferme à 22H00. Nous irons ce soir. Pour le moment, nous partons nous balader sur la plage.

L'endroit est magnifique. La plage s'étale sur des kilomètres. Nous marchons pieds nus dans le sable et les trempons dans l'eau qui est relativement fraiche. Mais c'est un vrai plaisir de marcher ici. Il fait beau, le soleil ne va pas tarder à se coucher et au loin quelques surfeurs s'éclatent dans les vagues. Des mouettes peuplent la plage et nous longeons paisiblement le rivage. Un ponton de bois vient se jeter dans l'eau, avec le soleil couchant, c'est un véritable paysage de carte postale qui s'offre à nous.

 

 

 

 

 

pismo02.jpg



 

pismo01.jpg

 

 

 

 

Pismo03.jpg

 

 

 

 

 

Le centre-ville de Pismo Beach est assez petit. Surf shop, restaurants, bar et pubs. Nous allons dans une boutique dans laquelle nous pouvons composer nos glaces nous-mêmes. Il suffit de choisir son parfum (le même système que des glaces à l'italienne) puis sa garniture. Et il y a le choix : cacahouète, bonbons, fruits... Le tout est pesé et nous payons au poids.

Nous finissons la soirée dans la piscine de l'hôtel. L'une doit être entre 22° et 25° et l'autre, bien plus chaude, frôle les 40°, si bien qu'on a du mal à rentrer dedans.
Demain, nous partons pour Los Angeles où nous y resterons cinq jours.

 

 

 

 

pismo04.jpg

 

 

 


 

 

 

Jour 4 : Los Angeles.

 

 

 

 

Losangelesban.jpg

 

 

 

 

Après un petit déjeuner pas terrible du tout dans notre hôtel (mention spéciale pour les oeufs qui ressemblaient plus à du plastique qu'à de la nourriture), nous partons pour Los Angeles. Une bien jolie route sur laquelle nous longeons le Pacifique. La circulation s'intensifie, on voit apparaitre les premiers buildings, palmiers au bord des routes. Los Angeles nous voilà!

 

Notre hôtel se trouve dans KoreaTown au nord de la ville. Il s'agit de l'hôtel Normandie. Bâtiment en briques rouges avec parking privé payant (dont un valet s'occupe de votre voiture), le hall d'entrée est superbe. Piano, larges sofas, petit bassin dans lequel se reposent des poissons, vieille machine à écrire servant de livre d'or, on adore.

 

Nous avons une belle chambre située au deuxième étage. Le petit déjeuner n'est pas compris dans le forfait, mais il y un restaurant collé à l'hôtel.

 

 

 

 

 

hotel.jpg

Notre hôtel.

 

 

 

 

 

 

Nous profitons de notre après-midi pour aller visiter une partie de L.A. Direction Santa Monica Beach! Vingt minutes de voitures (dans des autoroutes à six voies!) et nous arrivons au bord de l'océan. Très touristiques, il y a du monde partout. Nous marchons sur le Santa Monica Pier, fameux ponton de bois sur lequel se trouvent plusieurs attractions : montagnes russes, trampolines... et divers marchands de souvenirs, boissons et friandises. Incroyable de voir cette structure de bois au-dessus de l'eau avec des manèges et autant de monde.

 

 

 

 

 

santa01.jpg

Le Santa Monica Pier.

 

 

 

santa02.jpg

Santa Monica beach et le parc d'attraction sur le ponton de bois.

 

 

 

 

santa03.jpg

 

 

 

 

 

 

Nous descendons sur le sable. Pour nous, sportifs, cet endroit est absolument fabuleux. Des dizaines d'agrès pour s'entrainer au soleil : barres à tractions, anneaux de gymnastiques, cordes, zones d'herbes pour y faire du yoga ou autres étirements... Nous restons ici à contempler toutes ces structures et je me dis qu'entre la France et les USA, il y a vraiment une énorme différence de mentalité vis-à-vis du sport. Après avoir fait quelques exercices, nous longeons un chemin goudronné à travers le sable sur lequel se baladent (tout en respectant le sens de circulation) coureurs, cyclistes, skateurs et autres adeptes de sports de glisse. Après environ trente minutes de marche, nous arrivons à Venice Beach.

 

 

 

 

 

santa04.jpg

Les structures sportives sur Santa Monica Beach. Y a de quoi rester en forme!

 

 

 

plage venice.jpg

 

 

 

 

 

 

Connu pour ses boutiques en tout genre, ses passants loufoques, son skate park et sa salle de musculation en plein air, Venise Beach est vraiment un coin unique. Vous trouvez d'un côté toutes les boutiques et restaurants aux couleurs différentes, puis vient la rue avec ses vendeurs (vous pouvez trouver vraiment de tout et n'importe quoi ici), ses groupes de musiques, ses SDF très très nombreux (qui essayent aussi de vendre quelques objets), ensuite le sable, les palmiers et l'océan. Les non-piétons peuvent longer la rue principale par une petite piste cyclable. Nous marchons au ralenti, jetant un coup d'oeil sur les boutiques. Entre les échoppes de tee-shirt, pipes à cannabis et autres objets, les salons de tatouage douteux et restaurants, vous trouverez aussi des personnages assez atypiques ici. Mais le nombre de SDF me surprend. Je n'ai jamais vu une telle concentration de sans-abris. Le rêve américain n'a pas réussi pour tout le monde...

 

 

 

 

 

 

Venice01.jpg

Venice Beach et ses boutiques en tout genre.

 

 

 

 

 

Petit tour au skate park. Il y a du beau monde et un sacré niveau pour certains. Puis nous repartons sur nos pas direction Santa Monica Beach. Il paraitrait que Venice Beach n'est pas un quartier trop fréquentable la nuit. Je ne sais pas si cette accusation est fondée, mais nous ne restons pas non plus ici pour le savoir. En effet, la faim commence à se faire ressentir et les restos proposés dans le coin ne m'attirent pas tant que ça.

 

 

 

 

skatepark.jpg

Le skate parc de Venice Beach. Au loin, le soleil commence à se coucher.

 

 

 

Nous marchons les trente minutes jusqu'à notre point de départ. Il fait nuit quand nous trouvons un restaurant italien non loin du Santa Monica Pier.

 

 

 

Bon appétit!

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Jour 5 : Hollywood.

 

 

 

Petit déjeuner dans le restaurant collé à notre hôtel. Je commence la journée avec un burger Clin d'œil. Le pain ressemble à de la brioche, il est absolument délicieux. 

 

Nous filons ensuite à Carson pour aller chercher nos tickets pour les CrossFit Games. Il nous faut environ trente minutes de voitures pour y aller. Ici, les routes sont monstrueuses, mais tout le monde à l'air de bien respecter les limitations et le Code de la route.

 

Nous voilà à Carson. Palmiers aux bords des routes, jolies maisons et grosses voitures. Nous allons au Stubhub Center (le stade où se déroule les CrossFit Games) chercher nos bracelets d'entrées pour demain et dimanche. Néanmoins, nous pouvons déjà accéder à l'intérieur aujourd'hui. Nous sommes super heureux d'être là. Pour ceux qui ne connaissent pas le CrossFit, il s'agit d'un sport de plus en plus populaire qui a pris naissance ici, aux USA. Voici le lien Wikipedia qui vous donnera une idée de ce qu'est ce sport : CrossFit.

 

Chaque année, les meilleurs athlètes s'affrontent ici pour la plus grande compétition de CrossFit.

 

 

 

 

CFstade.jpg

Les CrossFit Games! Me voilà enfin à la Mecque des CrossFiteurs!

 

 

 

 

 

 

Nous faisons un tour dans le complexe sportif. Le village des vendeurs est super. On y achète quelques vêtements Rebook, de peur de ne plus les trouver les jours suivants. Mais nous ne nous attardons pas trop ici, Hollywood nous attend!
Nous prenons donc la voiture et une heure plus tard, nous arrivons au Griffith Park. Il s'agit d'un parc municipal culminant la ville. On y trouve des sentiers de randonnées, le zoo de Los Angeles, un observatoire astronomique et surtout, il s'agit d'un somptueux point de vue. D'ici, on peut contempler la fameuse colline et son panneau HOLLYWOOD. 

 

Le parc est très beau. Il y a certes beaucoup de monde, mais nous profitons bien du lieu. Depuis l'observatoire, la vue sur L.A est magnifique. Nous restons ici des dizaines de minutes à contempler ce paysage qui s'étend sous nos yeux sur des kilomètres. Maisons, buildings, routes totalement droites et au loin, l'océan.

 

Nous visitons aussi l'observatoire dont l'entrée est gratuite.

 

 

 

 

 

Holly01.jpg
La colline d'Hollywood dominant Los Angeles.

 

 

 

 

Observa.jpg

L'observatoire. Gratuit et très intéressant.Il est possible de monter sur les toits pour admirer la vue sur L.A

 

 

 

 

LAvue.jpg

Los Angeles qui s'étend sous nos yeux.

 

 

SarahLA.jpg

Sarah sous le soleil californien.

 

 

 

 

 

Nous descendons ensuite vers Hollywood Boulevard. Nous passons par Beverly Hills et ses splendides maisons puis nous rejoignons un parking tout près de Walk of Fame. C'est ici que nous commençons notre balade.

 

Il s'agit de la longue rue ornée d'étoiles sur lesquelles sont gravés les noms de différentes stars (acteur, réalisateurs, groupes...) Il y en aurait 2500.
Autour de nous, de nombreuses boutiques de souvenirs, des gens en costumes de Spiderman, Batman et autres personnages de fiction vous demandent quelques dollars en échange d'une photo en leur compagnie. Nombreux sont aussi les SDF. Nous ne sommes pas loin des villas les plus chères de la ville, mais la pauvreté est bien présente. Drôle de paradoxe qui me met assez mal à l'aise.

 

Nous passons devant le Hollywood Wax Museum, proposant des répliques de stars en cire (une sorte de musée Grévin) et nous nous arrêtons au Hard Rock Cafe. Un nouveau Pin's dans ma collection Sourire.

 

 

 

 

 

 

Hollybld.jpg

Hollywood Boulevard et le Walk of fame.

 

 

Kingking.jpg

Le cinéma est bien présent tout autour de nous. Ici, King Kong qui n'a pas l'air très content.

 

 

 

Disneyshop.jpg
Une des boutiques sur Hollywood Boulevard.

 

 

La journée s'achève.

 

Nous avons adoré le parc Griffith. Si nous avions eu plus de temps devant nous, nous aurions voulu faire une petite randonnée au milieu de toute cette verdure (et sous cette chaleur!). En revanche, Hollywood Boulevard ne nous a pas plu tant que ça. Peut-être, car nous ne sommes pas de grands fans de tout ce qui touche à l'industrie du cinéma et que le strass et paillette ne nous font pas rêver. Plusieurs "vendeurs de rêve" nous ont sautés dessus pour nous proposer des excursions dans les quartiers des stars. Mais contempler la maison d'un acteur connu n'a pas trop d'intérêt pour nous.

 

Et voir un aussi grand nombre de SDF à quelques mètres de villas énormes et de voitures hors de prix rend la chose assez malsaine. Tout n'est pas si beau ni propre. Certaines rues sont sales, puent la pisse et les vendeurs d'excursions viennent pratiquement vous agresser, ce qui a tendance à briser un peu le rêve que nous avons quand nous imaginons Hollywood.

 

Pour les amoureux du septième art, il y a de nombreuses visites des studios de cinéma. Les curieux pourront toujours aller baver devant les villas incroyables que Beverly Hills offre en guise de paysage.

 

 

 

 

 

dejeuner.jpg

Petit régime à l'américain Clin d'œil

 

Holly02.jpg

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Jour 6 : CrossFit Games

 

 

 

Aujourd'hui, nous passons la journée à Carson pour les CrossFit Games. Nous ne rentrerons pas en détail sur cette journée, car la lecture de celle-ci pourrait ennuyer les lecteurs non pratiquants du CrossFit.

Pour résumer : la journée fut formidable. L'ambiance ici est totalement dingue. C'était très impressionnant d'avoir vu de si près les meilleurs athlètes mondiaux. Nous n'avons croisé que des gens Fit (en forme), la nourriture était saine et entre chaque épreuve, nous avons passé un temps fou au village des vendeurs dans les différentes boutiques de matériels, vêtements et autres dérivés sportifs.

 

 

 

CF01.jpg

 

 

 

 

CF02.jpg

 

 

 

 

 


Pour tous les CrossFiteurs, si vous avez l'occasion de vous rendre à Carson pour les Games, faites-le! On sera de retour ici dimanche pour la finale!

 

 

 

Le soir, vers 22H00, nous contemplons depuis la fenêtre de notre hôtel une course poursuite dans notre rue. Plusieurs voitures de police sont arrêtées, la route est bloquée, un hélicoptère survole les lieux. Ils cherchent quelqu’un, mais ont du mal à le trouver. J'ai l'impression d'être dans un film Clin d'œil.

 

 

CF03.jpg

Au stand Rogue, il est possible de tester le matériel servant aux épreuves des Games.

Et rien de tel qu'une glace au bacon!

 

 

 

 

CF04.jpg

Sarah en compagnie de Christmas Abbott ; représentons le Luxembourg! Et Stéphane avec Dmitry Klokov.

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Jour 7 : Universal Studio

 

 

 

Aujourd'hui, nous allons au parc d'attractions Universal Studio à Hollywood.

 

Avant d'arriver devant le parc, nous traversons un "village" de boutiques et restaurants. Décors hollywoodiens, c'est coloré, propre, beau. On arrive aux caisses pour acheter nos billets d'entrée. Des brumisateurs viennent rafraichir les touristes qui attendent. Il est dix heures du matin et il fait déjà très chaud.

 

C'est à nous. L'annonce du prix me fait mal à la tête : 90 $ par personne pour la journée. Vu le monde, nous hésitons à demander des Front of line (tickets vous permettant de passer plus rapidement dans les attractions). Le prix? 199 $ par personne ! Finalement, nous prenons des tickets normaux.

 

 

 

 

 

Univ01.jpg

L'entrée du parc avec le globe des studios Universal.

 

 

 

 

 

Le parc est joli. Bien entretenu, mais il y a un monde fou! Difficile de ne pas rentrer dans quelqu'un. Nous marchons au ralenti sous la chaleur écrasante. Nous décidons de faire The Simpsons Ride comme première attraction. Nous entrons dans la bouche de Krusty le clown et patientons pendant 70 minutes... La file d'attente est couverte, des écrans de TV projettent des épisodes des Simpsons et de nombreux brumisateurs nous permettent de nous rafraichir. Le décor est très jolie mais l'attraction n'est qu'un simulateur. Plus d'une heure d'attente pour ça, nous sommes déçus.

 

 

 




Univ02.jpg

Le village des boutiques avant le parc. Krusty le clown qui sert d'entrée pour la longue file d'attente.

 

 

 


Puis nous descendons plusieurs escalators pour arriver face à l'attraction Jurassic Park - The Ride. Le panneau d'information indique 120 minutes d'attente. Hors de question d'attendre deux heures sous 35°. Nous regardons les autres attractions et toutes annoncent au minimum une heure et demie d'attente. Je perds patience et propose à Sarah d'acheter les Front of line à 199 $, car il est impossible pour moi d'attendre si longtemps. Nous allons à un point d'information et nous demandons deux Front of line. Rupture de stock! Une hôtesse que se trouve là nous propose des VIP EXPERIENCE : même privilège que les Front of line + visite des coulisses + repas continental. Le tout pour 329 $ par personne !!!

Je craque. Nous quittons ce parc. En pratiquement trois heures ici, nous n'avons fait qu'une seule attraction. Nous mettons un temps fou à nous déplacer dans cette foule transpirante. Le parc est certes beau, mais les prix sont totalement ahurissants. 

 

Univ03.jpg

 


Nous sortons donc du parc et mangeons chez Johnny Rocket dans le "village" près d'Universal Studio.
Nous passons l'après-midi à Santa Monica Beach. Un peu de sport en plein air, bain de soleil et plage pour calmer les esprits.

 

Grosse déception qu'est ce parc d'attractions. J'ai déjà été à Disneyland pendant des périodes noires de monde, mais je n'ai jamais connu ça. Nous sommes un samedi aujourd'hui et cela ne doit pas arranger les choses. Si vous prévoyez de visiter ce parc, essayez plutôt un autre jour en pleine semaine et soyez armé d'une bonne dose de patience (et de dollars).

 

 

 

 

 

 Panosanta.jpg

Nous finissons l'après-midi à Santa Monica Beach pour profiter de la plage.

 

 

 


 

 

 

 

 

Jour 8 : Finale des CrossFit Games

 

 

 

Nous revoilà à Carson pour le dernier jour de CrossFit Games.
La journée est parfaite. Nous restons trois heures en plein soleil pour la finale, mais ça en vaut largement la peine. Nous réussissons à prendre des photos en compagnie d'athlètes.
Je mange toute la journée! La plupart des plats proposés sont Paléos. Nous mangeons aussi d'étranges glaces au bacon et beurre de cacahouètes.

Les CrossFit Games étaient tout simplement merveilleux. Nous espérons dès à présent pouvoir nous y rendre encore de nombreuses fois. Nous rentrons à l'hôtel avec des souvenirs plein la tête et quelques coups de soleil.

 

 

 

 

CF005.jpg

Il est très simple de manger sainement ici. Seul hic : le prix !

 

 

 

 

 

CF006.jpg

Greg Glassman (fondateur du CrossFit), Brooke Ence, Nick Urankar et Matt Chan.

 

 



Notre dernière nuit à Los Angeles. Demain nous partons pour San Diego puis nous irons à la rencontre de plusieurs parcs nationaux.

Los Angeles résume bien l'Amérique. Démeusurée : la ville est gigantesque. Les routes s'écoulent jusqu'à perte de vue et les autoroutes aux multiples voies donnent le vertige. On y croise une extrême pauvreté ainsi qu'une extrême richesse. Il y a énormément de choses à faire ici. Une seule semaine ne suffirait peut-être pas. Visites de musées, randonnées, surf, balades le long de l'océan (vous avez des centaines de km de piste cyclable ici) ou baignade sur des plages paradisiaques, L.A est une ville à découvrir assurément. Elle est le symbole même du mode de vie californien et vous y trouverez toujours quelque chose à faire.

 

 

 

 

 

BisousHLW.jpg

 

 

 

 

 

 


 

 

Jour 9 : San Diego.

 

 

 

 

banSD.jpg

 

 

 

Dernier petit déjeuner dans notre hôtel puis nous prenons la route en direction de San Diego. Ça roule plutôt bien. On finit le trajet en passant par la Pacific Coast. C'est sublime! Des plages partout, on aimerait s'arrêter toutes les cinq minutes.

Nous arrivons à notre hôtel. Il s'agit du Porto Vista Hotel. Situé au centre de San Diego, petit déjeuner compris dans notre forfait. La chambre est banale, mais il règne ici une certaine humidité.

Nous déposons nos bagages puis nous partons pour Mission Beach. Mais avant ça, nous nous arrêtons devant la box de CrossFit : CrossFit Invictus. Mondialement connu par les pratiquants, la team Invictus fait partie de l'élite du CrossFit. Elle se trouve à cinq minutes de notre hôtel. Nous restons ici le temps de parler un peu aux coachs, de regarder les gens s'entrainer et de prendre quelques photos.

 

 

 

 

Inv01.jpg

 

 



Inv02.jpg

La box CrossFit Invictus dans le centre de San Diego.

 

 

 

Nous roulons quinze minutes et arrivons à Mission Beach. Grande plage qui s'étend sur des kilomètres, parc d'attraction face à la mer, divers boutiques et marchands. Nous faisons un petit tour de montagne russe en bois au Belmont Park. Le Giant Dipper Roller Coaster qui a été construit en 1925 nous offre de bonnes sensations. Petite glace et baignade dans l'océan (eau fraiche avec beaucoup de vagues et... d'algues.)

 

 

belmont.jpg

Le parc Belmont (photo trouvée sur Google Image).

 

 

 

 

SDplage.jpg

Mission Beach.

 

 

 

 

Nous reprenons la voiture en direction de Old Town. Nous nous arrêtons sur un parking dans une zone commerciale car nous sommes un peu perdus. Le temps de mettre le GPS, je vois des gens courir dans la rue. En me retournant, je remarque que nous nous sommes arrêtés juste à côté de la deuxième box de CrossFit Invictus! Une petite visite s'impose Sourire

 

 

 

Inv03.jpg

La deuxième box d'Invictus avec en prime le meilleur selfie.

 

 

 

 

Après avoir admiré cette superbe box, nous partons et arrivons à Old Town, parc d'état qui préserve la vieille ville de San Diego. L'endroit est superbe, on se croirait au Far West. Plusieurs bâtiments historiques datant de 1820 - 1870 y sont conservés. Boutiques, église, marchés, saloons, cimetière, jardins, on peut aussi faire un tour de nuit, le tout en écoutant divers histoire de fantômes.

Nous mangeons des Fajitas dans un superbe restaurant mexicain au cadre magnifique et fleuri.

 

 

 

Old01.jpg

L'entrée de Old Town.

 

 

 

 

old02.jpg

 

 

 

 

 

Nous terminons la soirée dans le centre ville de San Diego. Dessert au Hard Rock Café et balade dans la ville. Le seul hic : je bloque ma carte de crédit dans un distributeur. Pour la première fois de ma vie, j'oublie mon code et il faut que ce soit en vacances à l'autre bout du monde...

 

 

 

 

Old03.jpg

 

 

 

 

 

 

Pacificcoast.jpg

La Pacific Coast Highway.

 

 

 

 


 

 

Jour 10 : Road to Grand Canyon!

 

Petit déjeuner dans notre hôtel (dernier étage avec une belle vue sur San Diego) puis nous prenons la route en direction du Grand Canyon! Selon notre GPS, nous avons environ 900 km à faire. Nous faisons le plein d'essence et Sarah prend le volant.
Nous quittons la côte pacifique pour nous enfoncer dans les terres. Nous traversons des montagnes parsemées d'énormes rochers. Puis nous avalons une centaine de kilomètres sur une route parfaitement droite au paysage désertique. Au loin, des collines se dessinent. Du sable blanc entoure la route et la température ne cesse de grimper. Nous atteignons rapidement les 43°.

 

 

 

Road01.jpg

Nous quittons les villes pour nous enfoncer dans les terres.

 

 

Road02.jpg

Les paysages changent, la température monte (43°) et parfois, nous croisons des restaurants ou boutiques en plein désert.

 

 

Nous passons par Phoenix où nous nous arrêtons pour faire le plein. Ici, il fait 45°. Le temps de sortir de la voiture pour mettre l'essence et aller payer dans la station, je transpire déjà comme après une séance de sport. Nous ne restons pas, la route est encore longue.
Le paysage change peu à peu. Les cactus sont de plus en plus nombreux.

Après une heure de ligne droite, nous passons par un col. Ici, des panneaux nous mettent en garde : Nous devons couper la climatisation le temps de monter le col au risque de faire une surchauffe dans le moteur. Nous ouvrons donc les fenêtres et nous transformons petit à petit notre voiture en four Sourire

 

 

Road03.jpg

Il ne manque plus que les cow-boys!

 

 

Road04.jpg

Beaucoup d'habitations se trouvent au milieu des cactus. La chaleur est écrasante.

 

 

Une fois le col passé, la végétation change de visage. Les arbres sont bien plus présents et la chaleur diminue peu à peu. Le terrain est moins plat et depuis que nous sommes passés en Arizona, la limitation de vitesse a changé. Nous devons rouler un peu moins vite qu'en Californie.

 

 

 

 

Road05.jpg

 

 

 

Road06.jpg

 

 

 

Après onze heures de voyage, nous arrivons enfin au Grand Canyon. Il fait nuit mais nous trouvons avec facilité le "village" Yavapai Lodge. Nous allons à l'accueil chercher notre clef et nous décidons de manger avant de découvrir notre Lodge.

Nous faisons notre commande sur un ordinateur puis nous allons récupérer nos plats. Ce n'est pas de la grande cuisine mais ça ira pour ce soir.

 

 

 

Road07.jpg

Changement radical de paysage!

 


 

Jour 11 : Grand Canyon et en route pour le Far West : Monument Valley.

 

Et c'est parti pour la visite. Plusieurs bus sont disponibles et nous emmènent à différents points de vue. La chaleur est présente ainsi que de nombreux touristes. Mais une fois arrivé face aux canyons, on oublie vite le soleil et le monde. La vue est splendide et donne facilement le vertige. Les canyons s'étendent à perte de vue. La hauteur est incroyable et nous regrettons de ne pas pouvoir faire de randonnée ici. Si nous devons un jour retourner dans ce parc, un trail serait forcément à prévoir!

Puisqu'une image vaut mille mots, voici quelques clichés du Grand Canyon.

 

 

 

 

Canyon01.jpg

 

 

 

 

canyon02.jpg

Panoramique des Canyons.

 

 

canyon03.jpg

 

 

 

Canyon04.jpg

 

 

 

 

 

Nous visitons l'endroit pendant pratiquement 3 heures. Le nombre de touriste gâche un peu la magie du lieu et la chaleur est infernale. Mais le tout reste magnifique à contempler. Par moment, nous pouvons distinguer le fleuve "Colorado", zigzaguant au milieu du paysage déchiré.

Après une petit pause repas, nous partons en direction de Monument Valley. Nous avons pratiquement 3 bonnes heures de route à faire.

 

 

 

 

on the road01.jpg

A l'approche de Monument Valley, nous croisons sur notre route divers rochers aux formes caractéristiques.

 

 

 

 

 

On the road03.jpg

On se croirait dans un film de Cow Boys! :)

 

 

 

Aujourd'hui, pas d'hôtel pour nous mais un "Hogan". Un Hogan est la maison traditionnelle des indiens Navajos. De forme circulaire avec une structure en bois et colmatée de terre qui constitue une bonne isolation, les hogans sont assez nombreux dans le coin. Nous avons réservé une nuit dans l'une de ces maisons via leur site internet, FireTree Inn Bed & Breakfast. 

Pour rejoindre notre petite maison en terre, nous devons contourner un énorme rocher et continuer pendant une dizaine de minutes sur une route faite de terre et de sable. Après avoir soulevé un nuage de poussière sur plusieurs kilomètre, nous arrivons à destination.

 

 

 

 

on the road04.jpg

Nous sommes désormais dans L'Utah (avec une heure de décalage). Les routes sont sableuses par ici.

 

 

 

 

 

Nous arrivons au FireTree. L'endroit est tenu par un couple, leur maison est situé aux pieds d'un énorme rocher. Quelques habitations sont dispersées dans les environs, mais à part cela, c'est assez éloigné de tout. Parfait pour se sentir seul au milieu d'une nature totalement différente de ce que l'on a l'habitude de voir.
Notre hogan ressemble à une maison de Hobbit dans le Seigneur des anneaux. Petite maison ronde de couleur terre avec une petite porte surmontée d'une moustiquaire ainsi qu'une fenêtre au sommet, donnant sur le ciel. Une climatisation y est aussi installée.

Nous nous baladons aux alentours du "campement". La vue est magnifique; le soleil se couche, colorant les rochers d'une teinte orangée.
Le soir, nous mangeons ici-même avec un couple français venant de Lille. Ayant trop acheté pour eux, ils nous invitent à leur table. Une bien belle rencontre dans un lieu extraordinaire.

 

 

 

 

 

Firetree01.jpg

La maison des propriétaire. L'intérieur est joliment décoré.

 

 

 

 

 

 

Hogan01.jpg

Notre hogan vu d'extérieur.

 

 

 

 

 

 

Hogan02.jpg

Et vu d'intérieur.

 

 

 

 

 

Firetree02.jpg

La vue depuis le pied du rocher qui nous entoure.

 

 

 

 

firetreepano.jpg

 

 

 

 

 

 

Bisous.jpg

Une grosse journée qui se termine. Le Grand Canyon était sublime, nous sommes pressés de voir la suite!

 

 

 


 

 

Jour 12 : Monument Valley / Lake Powell.

 

 

Après une nuit durant laquelle nous avons fait la guerre aux insectes, nous prenons un super petit déjeuner fait maison en compagnie de nos amis de la veille. Nous nous échangeons nos Facebook pour rester en contact et nous prenons la route pour aller visiter le parc Monument Valley. 

Nous avons le choix entre prendre notre voiture, ou bien attendre et monter dans un minibus style 4x4. Nous prenons notre voiture et commençons à suivre le chemin de terre qui nous fait passer entre les rochers somptueux qui parsèment le paysage.

 

 

 

MV01.jpg

 

 

 

 

 

MV02.jpg

 

 

 

 

MV03.jpg

 

 

 

 

Le paysage est tout simplement magnifique. Les rochers sont grandioses. Nous nous sentons si petits face à cette nature impressionnante. Le chemin est bien balisé, il permet de passer devant beaucoup de ces oeuvres d'arts naturelles. Plus loin, nous pouvons aussi faire des balades à cheval. Quelques chiens errants se baladent parmi les touristes, à la recherche de nourriture.

 

 

 

MV04.jpg

 

 

 

 

 

MV05.jpg

Avec mes nouveaux amis :)

 

 

 

 

 

 

MV07.jpg

 

 

 

 

 

La boucle est bientôt terminée, mais nous arrivons face à un petit obstacle : devant nous se dresse une pente en terre jonchée de trous. Ma voiture a beaucoup de mal à monter. Les pneus s'enlisent dans la terre. Au début, ça nous fait rire, mais je perds patience quand au bout du cinquième essais, je m'enfonce toujours autant. Finalement, avec de la persévérance, j'arrive à me tirer de là et nous sortons du sentier.

Cet endroit est superbe. Le plus beau que j'ai pu voir pour le moment. Nous regardons une dernière fois ce paysage 100% Far West qui s'étend devant nos yeux, puis nous prenons la route pour aller à Lake Powell.

 

 

 

MV06pan.jpg



 

Après 1H45 de trajet, nous arrivons à destination.Un motel avec piscine. Rien de bien spectaculaire, mais ça fera largement l'affaire.

Nous mangeons dans un resto 100% Made In Texas spécialiste du BBQ. Même si les employés ont l'air d'une bande de consanguins tout droit sorti d'un survival, la nourriture est bonne et pas trop cher. Nous partons ensuite au lac.
Le lac Powell est un lac artificiel créé sur le fleuve Colorado par le barrage de Glen Canyon achevé en 1963. Long de près de 300 km, le lac se situe en Arizona et Utah. Le lieu a servi de décor pour le film La planète des singes en 1967. Depuis la route, nous avons une superbe vue sur le barrage et le lac. L'eau est d'un magnifique bleu.

 

 

LP01.jpg

L'eau est d'un bleu magnifique, contrastant avec la couleur des rochers.

 

 

LP02.jpg

Le barrage responsable du lac.

 

 

 

LP03.jpg

Le pont permettant de traverser au-dessus du fleuve.

 

 

 

 

Arrivé au lac, nous nous renseignons pour louer des kayaks. Malheureusement il est trop tard pour en louer un aujourd'hui. Nous reviendrons demain matin. Nous profitons pour aller nous baigner sur une petite plage aménagée. L'eau est bonne et il y a peu de monde.

 

 

 

LP04pan.jpg

Le chemin qui mène à la plage. Malgré les nuages, l'eau est très bonne.

 

 

 

Nous terminons la journée près de la piscine de notre hôtel, à lire jusqu'à ce que la nuit nous oblige à remonter dans notre chambre.

 

 

 


 

 

Jour 13 : Kayak et Bryce Canyon.

 

 

Après un petit déj' acheté dans une station essence (qui a plus de choix que ce que propose le resto de notre hôtel), nous filons au lac pour faire du kayak. Nous en louons un chacun pour deux heures.
Et c'est parti! Nous nous dirigeons vers le côté sud du lac, face à l'embarcadère. Trente minutes de traversée sur une eau calme. Nous arrivons sur une plage de sable blanc impossible d'accès à pieds. Nous en profitons pour nous baigner et ramasser quelques coquillages.

 

 


     LP05.jpg

Difficile de faire plus beau pour kayaker.

 

 

 

LP06.jpg

La plage sur laquelle nous sommes arrivés.

 

 

 

 

 

Sur le sol se baladent pas mal de lézards et autres reptiles. Nous pouvons apercevoir leurs nids, trous de quelques centimètres de largeur en plein milieu du sable.,Le paysage est magnifique. La couleur de l'eau, les rochers aux formes très spéciales, les dunes jaunes...et personne pour nous gêner. Surement l'endroit le plus calme depuis notre arrivée aux USA.

 

 

 LP07.jpg

Un paysage de carte postale.

 

 

 

 

Au bout de 1H30, nous reprenons le large. Le vent s'est un peu levé, il va falloir pagayer un peu plus fort pour arriver à l'embarcadère en trente minutes!

Nous quittons Lake Powell pour aller à Bryce Canyon. Deux heures de route nous attendent. La route change quelque peu, la végétation aussi. Les rochers ont une autre forme. Décidément, sur des centaines de kilomètres, c'est incroyable comme la formation géologique peut différer.

avantbryce01.jpg

 

 

 

 

avantbryce02.jpg

 

 

 

 

 

 Notre hôtel, tout en bois est très sympa. Il va bien avec le paysage. D'ici, nous ne voyons pas encore le parc et le canyons. Il est trop tard pour aller le visiter, nous attendrons demain. En attendant, nous allons nous balader dans la "ville". Très western, boutiques en bois pour acheter divers souvenirs. Il y a aussi une boutique de pierres où l'on peut se procurer différentes pierres et roches de la région. Beaucoup de choix.


 

 

bc01.jpg

 

 

 

bc02.jpg

La ville de Bryce Canyon avec ses boutiques et sa prison.

 

 

 

 

Nous mangeons dans un restaurant à volonté avec un très grand nombre de choix, et très bon. Demain, nous marcherons dans les canyons pour éliminer tout ça!

 

 

 

 

 


 

 

 

Jour 14 : Visite de canyon et départ pour Zion National Park.

 

C'est parti pour la visite des canyons. Nous roulons jusqu'au point de vue le plus éloigné, et nous nous arrêterons à chaque autre point de vue sur le retour. Arrivé à destination, nous faisons un petit trail. Nous longeons les canyons. D'un côté le vide, de l'autre côté la forêt peuplée de nombreux écureuils. Le paysage est magnifique. Voici une description de Bryce Canyon faite par Wikipedia : "D'une superficie de 145 km2, le parc est renommé pour ses formations géologiques composées de roches colorées aux formes coniques et âgées de dizaines de millions d'années. Le parc est constitué de zones élevées et semi-arides, et présente un ensemble d'immenses amphithéâtres naturels parsemés de nombreux hoodoos produits par l'érosion du plateau de Paunsaugunt."
De quoi faire rêver. Les photos parlent d'elles-mêmes.

 

 

 

 

bc03.jpg

 

 

 

 

 

bc04.jpg

 

 

 

 

bc05.jpg

 

 

 

 

bc06.jpg

 

 

 

 

cucureuil.jpg

 

 

 

 

 

Le trail dure une petite heure.Très agréable, propre, une superbe vue et de belles rencontres avec les habitants de la forêt. Nous prenons ensuite la voiture vers un nouveau point de vue à couper le souffle. Le par s'étend sur des kilomètres, entre forêt et rochers.

 

 

 

bc07.jpg

 

 

 

bc08.jpg

 

 

 

 

 Puis nous partons à notre troisième point de vue où nous faisons un nouveau trail, le "Navajo Loop". Une boucle à l'intérieur des canyons. Nous descendons sur le sol couleur ocre, tout en suivant un chemin qui zigzag entre les nombreux rochers. C'est tout simplement incroyable d'être là. Nous passons sous des arches naturelles, dans des bouches étroites, par endroit, des arbres ont trouvé la place pour pousser jusqu'à capter la lumière du soleil.

 

 

 

bc09.jpg

 

 

 

bc010.jpg

C'est ici que commence la descente.

 

 

 

bc011.jpg

 

 

 

bc012.jpg

 

 

 

bc013.jpg

 

 

 

Après une belle descente à travers les rochers, nous arrivons sur un chemin boisé avec une vue imprenable sur les canyons. Il fait très chaud et la réflexion du soleil sur le sol nous brule la peau. Mais après chaque descente, il faut remonter! Après une vingtaine de minutes de marche, nous arrivons au parking en sueur.

 

 

bc014.jpg

 

 

 

bc015.jpg

La montée + la chaleur = beaucoup de transpiration. Mais ça en valait la peine!

 

 

 

 

Nous nous désaltérons près de la voiture, contemplons ce paysage unique une dernière fois puis prenons la route pour rejoindre le Zion National Park à deux heures d'ici.

 

Sur la route, nous passons par Kanab. Petite ville surnommée "the little Hollywood" car de nombreux westerns y ont été tournés. Maison en bois, canyons aux alentours et cactus, la ville en elle-même n'a pas grand chose à offrir aux touristes mise à part une énorme boutique de souvenirs que nous visitons.

 

 

kan01.jpg

Le centre de Kanab.

 

 

kan02.jpg

La boutique avec de nombreux décors et un centre de tir!

 

 

 

kan03.jpg

Dans l'arrière cours, un petit village 100% western et différents décors un peu partout.

 

 

 

 

Nous quittons cette drôle de ville pour rouler encore 1 heure.

Nous arrivons à notre hôtel Ramada. Piscine, salle de sport minuscule, petit déjeuner... L'endroit n'est pas trop mal. Nous sommes dans la ville de St George à 50 km du Zion National Park. Il est trop tard pour aujourd'hui, nous irons demain.
Nous profitons pour aller nous baigner (leur bain bouillonnant est horriblement chaud!!!).
Le soir, nous dinons dans un buffet à volonté. Onze dollars par personne. Beaucoup de choix mais vraiment mauvais. Nourriture très industrielle, ultra grasse...

 


 

 

 

Jour 15 : Zion National Park.

 

Petit déjeuner (mauvais, le même qu'à Pismo Beach) et départ pour le parc. Nous mettons 45 minutes pour y aller.

Nous traversons une petite ville au pieds des canyons. C'est différents des autres parcs. Bien plus épurés, plus verts. Les villes ressembles à des villages alpins. Nous nous garons près du centre d'informations et nous regardons quelles randonnées pouvons nous faire. Nous choisissons celle qui monte vers les piscines naturelles, "Emerald pools".

 

 

 

 

 

zion01.jpg

 

 

 

zion02.jpg

Les sentiers menant aux piscines naturelles.

 

 

 

zion03.jpg

La vue depuis le centre d'information est superbe.

 

 

 

 

 

Nous marchons à travers la forêt puis passons sous plusieurs cascades. La vue est incroyable. Nous passons sur des chemins jonchés de pierres et rochers, le dénivelé augmente et la température aussi. Après 45 minutes de marches, nous arrivons à une première piscine naturelle. De l'eau en découle, voilà le début de la cascade que nous avions passé auparavant.

 

 

 

zion04.jpg

Nous passons au-dessus d'une rivière. Il fait chaud, les gens profitent pour se baigner.

 

 

zion05.jpg

Les cascades nous rafraichissent!

 

 

 

 

zion06.jpg

La vue est magnifique.

 

 

 

zion07.jpg

La première piscine naturelle.

 

 

 

zion08.jpg

Et la deuxième :)

 

 

 

Le retour est plus simple. Comme dans tous les parcs, le seul hic reste le nombre de touriste qui casse un peu la magie du lieu. Mais bon, nous en faisons aussi partie.

Nous voulons faire du "Turbing River" (descendre une rivière assis sur une bouée) mais le niveau de l'eau est trop bas... nous nous trouvons donc un coin tranquille pour nous baigner sous la vue magnifique des canyons.

 

Le soir, nous prenons un peu de temps pour nous profiter de la piscine de l'hôtel et lire jusqu'à la tombée de la nuit. Demain nous partons pour Las Vegas, dernière étape de ce voyage.

 

 

 

zion09.jpg

Notre hôtel et sa piscine.

 

 

 

zion010.jpg

Au revoir Zion National Park!

 

 

 


 

 

 

 

Jour 16 : Welcome to fabulous LAS VEGA.

 

 

 

Map.jpg

 

 

 

 

Nous partons de St George direction Las Vegas. 
2h15 de route en plein désert et nous apercevons la ville qui se dresse en plein milieu de nulle part.
Nous trouvons facilement notre hôtel, THE LINQ. Situé en plein centre, sur as Vegas Boulevard, nous sommes entourés par les différents hôtels de la ville, tous plus grands et plus beaux les uns que les autres.
Pour rejoindre la réception, nous traversons une partie du casino, nous passons devant deux restaurants, un salon de tatouage et de coiffure, un bar... bref, une miniville dans un hôtel.

Notre chambre se trouve au vingtième étage. Il s'agit d'une superbe suite avec une magnifique vue sur Las Vegas Boulevard.

 

 

 

 

LV008.jpg

Notre hôtel vu depuis Las Vegas Boulevard.

 

 

 

 

Suite.jpg

Notre suite...

 

 

 

 

LV001.jpg

...et la vue depuis notre suite. Dehors, la chaleur atteint 40°.

 

 

 

 

Nous sortons découvrir un peu la ville. Dès que nous mettons un pied dehors, la chaleur nous tombe dessus. Il fait 40° (ou plus!), le soleil nous brûle la peau dès les premières minutes passées sous son rayonnement. Alors, nous marchons le plus proche possible des portes ouvertes des casinos où l'air de la climatisation nous rafraîchit quelque peu.

Autour de nous s'élèvent les différents hôtels et casinos de la ville. L'architecture des bâtiments est incroyable. Tout est absolument grandiose... et faux. Une ville construite pour le jeu et l'amusement. 

C'est fou.

 

 

 

LV006.jpg

Paris. On s'y croirait presque!

 

 

 

 

LV007.jpg

Une ville ressemblant à un parc d'attraction. Tout est construit ici pour amuser les touristes.

 

 

 

Un bon repas au Hard Rock Cafe et on rentre à l'hôtel. La chaleur n'est pas supportable. Nous décidons d'aller profiter de la piscine qui... est fermée! Et oui! Dans une ville où il fait plus de 40°, notre hôtel trouve le moyen de fermer l'accès à la piscine dès 17H.
Tant pis.
Ca sera une séance de sport dans la salle de fitness de l'hôtel.

 

En attendant la nuit, nous nous installons devant la fenêtre de notre chambre et nous contemplons le coucher de soleil en buvant un smoothie.

 

 

 

 

LV002.jpg

Le soleil se couche sur la ville...

 

 

 

 

 

LV003.jpg

Ces smoothies sont vraiment bons. Rien de tel devant un coucher de soleil ;)

 

 

 

 

 

LV004.jpg

Et voilà. La nuit est tombée sur Las Vegas.

 

 

 

 

 

Nous sortons nous balader en ville et marchons jusqu'à l'hôtel Circus Circus.

Après 20 minutes sous 38° (si si), nous arrivons devant un chapiteau et un panneau surmonté d'un clown. On y est!
L'intérieur du casino est assez bordelique. Des enfants courent partout, ça pue le tabac froid... et le parc d'attraction que se trouve dans l'hôtel vient de fermer ses portes! Mince, pas de chance! On reviendra demain!

Nous rentrons tranquillement jusqu'à notre hôtel. Dans les rues, nous trouvons des magasines d'annonces proposant différentes escort girls pour passer la nuit. Décidément, Las Vegas est la ville de tous les vices!

 

 

 

 

LV009.jpg

Peur des clown? Bienvenu au Circus Circus!

 

 

 

 

LV005.jpg

Une première journée qui s'achève à Las Vegas.

 

 

 

 


 

 

 

Jour 17 : Las Vegas.

 

Après une grasse matinée, nous mangeons dans l'un des restos de notre hôtel et partons profiter de la piscine.

Ambiance festive, musique à fond, bar immergé dans l'eau, filles qui dansent... pas de tout repos. Moi qui voulait lire tranquillement sur un transat, c'est raté. Des brumisateur viennent nous rafraîchir et nous restons ici une bonne heure malgré le vacarme.

La journée passe vite et nous attendons comme deux vampires que le soleil se couche pour pouvoir se balader dans la ville sans craindre la chaleur. 

 

 

 

 

LV010.jpg

La grande roue "High Roller" juste derrière notre hôtel.

 

 

 

LV011.jpg

Les hôtels sont gigantesques.

 

 

 

 

Nous prenons le monorail pour nous rendre jusqu'au Circus Circus. Une fois à l'intérieur, direction le parc d'attraction! C'est incroyable de voir un hôtel possédant un casino et un parc d'attraction avec deux montagnes russes, une tour de chute libre et plusieurs manèges et boutiques!

Nous jouons à des jeux et faisons un tour de montagne russe dont le prix du billet est de 12 dollars par personnes. Ca fait cher pour 30 secondes de sensation...

 

 

 

 

LV012.jpg

Nous revoilà au Circus Circus!

 

 

 

 

Et nous rentrons tranquillement à pieds. Sur le chemin du retour, nous contemplons les différents hôtels et fontaines. La chaleur est si élevée qu'elle en fait fondre le plastique de la lanière des claquettes de Sarah. Elle devra finir pieds nus.

 

Avant de dormir, pizza! Il est 1H00 du matin et c'est notre dernière nuit aux USA. 

 

Bon appétit et bonne nuit !

 

 

 

LV014.jpg

L'une des nombreuses cascades et fontaines de la ville.

 

 

 

LV013.jpg

 

 

 

 


 

 

 

Jour 18 : Bye Bye USA !

 

 

Il est l'heure de rendre la chambre.

Nous avons notre avion dans la soirée donc nous profitons de la journée pour nous balader parmi les hôtels de la ville.

Au programme : le New York New York, le Belagio et le Caesars Palace.

 

Tous sont incroyables. Entre les casinos, les galeries marchandes, les expositions, les mini-villes dans l'hôtel, on ne sait plus où donner de la tête!

 

 

 

LV015.jpg

L'entrée du magnifique Ceasars Palace.

 

 

 

LV016.jpg

La piscine.

 

 

 

 

LV019.jpg


 

 

 

 

LV020.jpg

Sarah devant l'un des jardins du Belagio.

 

 

 

 

LV017.jpg

 

 

 

 

 

LV018.jpg

 

 

 

 

 

LV021.jpg

Les boutiques dans le Belagio.

 

 

 

 

Avant de reprendre nos bagages laissés à la réception de notre hôtel, nous jouons à la roulette. Sarah se prend au jeu et y gagne 50 dollars.

 

Il est temps de partir. Nous allons jusqu'à l'aéroport, laissons notre voiture et attendons notre avion qui aura une heure de retard.

Et nous arrivons le lendemain matin (après une nuit avec beaucoup de turbulences) à Londres puis nous prenons un nouveau vol jusqu'à Francfort.

 

Notre voyage est terminé. Pour une première fois aux USA, ce fut 18 jours extraordinaires. Entre toutes ces énormes villes et ces gigantesques parc nationaux, nous avons la tête remplie de souvenirs.

 

 

 

Distance.jpg

 

 

 

 

Niveau dépense : nous avions parfois le petit déjeuner inclus avec la nuit, parfois non. Nous mangions donc deux à trois par jours au restaurant. La visite des parcs, musées, monuments... plus l'essence dans la voiture et l'achat de quelques souvenirs, nous avons dépensé environ 2000 $ (hors coût du voyage).

 

L'agence par laquelle nous sommes passés a fait un très bon boulot. Le seul bémol est parfois la distance entre deux étapes (San Diego et Grand Canyon par exemple) et le peu de temps où nous sommes restés à certains endroits (un jour ne suffit pas dans un parc national si vous voulez faire un trail).

 

Nous envisageons de revenir ici dans quelques années et cette fois-ci pourquoi pas se plonger un peu plus dans la nature et consacrer notre voyage à des randonnées et autres expéditions sauvages. Il y a tant à faire ici!

 

 

 

 

 

 

BISOUS.jpg

 

Bye Bye les USA!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



07/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser